Association "Les Clefs de Curemonte" - 19500 CUREMONTE

Météo CUREMONTE

© meteonet
profil du village 05.55.84.05.27

clefs-de-curemonte@orange.fr

facebook.com/clefs.de.curemonte


 
ème visiteur 
ème visiteur
40 Randonneurs de 7 à 80 ans
pour une belle journée de découvertes des richesses de la Fage 
dimanche 15 avril dans la région de Noailles

de 7 à 80 ans : le groupe au départ de la Fage

La météo a accepté d'être clémente pour cette randonnée d'avril - mais le dicton "avril ne te découvre pas d'un fil" était vérifié ! Le groupe, après le rituel petit café - chocolat - friandises précédant traditionnellement le départ des randos, est parti à la découverte des richesses de la Fage. Les environs de Noailles sont, en effet, une concentration de sites remarquables, et les randonneurs n’ont pas boudé leur plaisir tout au long du circuit d’une douzaine de kilomètres.
 
le matin - rando - les richesses de la Fage

Stèle à la mémoire des Résistants du site de la Vapaudie, Eglise de Noailles, Pigeonnier, Château de la Fage ... figuraient parmi les découvertes du parcours ... les randonneurs ont même aperçu dans les branchages un nid de frelons asiatiques abandonné avant de devoir emprunter une "échelle" - ce qui a bien amusé petits et grands !
A l’heure du déjeuner ils ont agréablement partagé l'apéritif offert par l'association avant  de pique-niquer sur le site de la Fage au coeur de la nature, dans un vaste sous-bois ...

 
après-midi - visite du gouffre de la Fage 
 
Le groupe a ensuite fait la connaissance avec son guide pour une visite du gouffre de la Fage. Ce gouffre, connu depuis longtemps, a été exploré pour la première fois à la fin du XIXème siècle. C'est une cavité ornée de très belles concrétions et de draperies colorées dont les couleurs contrastent avec les parois de calcaire blanc. Une partie seulement est aménagée pour la visite.
Ce gouffre a la particularité d'être colonisé par des chauves-souris (pour le plus grand étonnement des visiteurs) et de posséder un riche gisement paléontologique, découvert en 1961, et formé il y a 250.000 ans, au cours de l’avant-dernière glaciation de l’ère quaternaire. L'un des deux avens a été colmaté par des sédiments, des blocs tombés des parois et des cadavres d'animaux. Il a été fouillé méthodiquement de 1963 à 1968 par une équipe de l'université de Lyon et du musée Guimet d'histoire naturelle. La liste des fossiles comprend plus de 200 espèces animales permettant de reconstituer une faune bien différente de la faune actuelle et de comprendre le climat qui régnait alors dans la région.

 
                               
A l’issue de la visite, les plus courageux – ou les plus curieux - ont prolongé l’expédition à la découverte de la « perte de la Couze », une curiosité géologique, puisque la rivière se jette dans l’ouverture béante d’une grotte, puis se répand en un immense réseau de galeries souterraines.  Le parcours de la rivière est totalement atypique, voire unique en France. Celle-ci devient en effet souterraine pour ne réapparaître que 4 kilomètres plus loin au gouffre du Blagour près du Soulier de Chasteaux. 

 plus d'infos sur : http://www.gouffre-de-la-fage.com/le_gouffre.htm